Ca se recycle des plaquettes de frein ?

Les plaquettes de frein sont un dispositif indispensable au fonctionnement du système de freinage de votre véhicule.

Ainsi, il faut les changer régulièrement : on se retrouve donc avec des plaquettes de frein usagées dont on voudrait se débarrasser.

Mais on peut alors se demander : quand faut-il changer ses plaquettes de frein ? Comment puis-je changer mes plaquettes de frein moi-même ? Et enfin, est-ce que les plaquettes de frein peuvent se recycler ?

Dans cet article, nous résumons pour vous la méthodologie à suivre pour changer vos plaquettes de frein et les déposer au bon endroit.

Quand faut-il changer ses plaquettes de frein ?

À quelle fréquence doit-on changer ses plaquettes de frein ?

Les plaquettes de frein avant et les plaquettes de frein arrière ne se changent pas à la même fréquence.

En effet, les plaquettes de frein avant subissent une usure plus rapide parce qu’elles supportent une grande partie du poids de la voiture lors des freinages.

Ce phénomène est facilement constatable : lorsque vous pilez avec une voiture, elle a tendance à basculer vers l’avant.

Ainsi, on changera les plaquettes de frein avant tous les 30000 km en moyenne, alors que les plaquettes de frein arrière se changent tous les 70000 km seulement.

Évidemment, ceci est une moyenne et peut différer en fonction de vos habitudes de conduite et de votre localisation : une utilisation de la voiture en ville use plus vite vos plaquettes de frein qu’une utilisation en milieu rural.

Si vous avez un doute, vous pouvez démonter votre roue et constater vous-même l’usure de vos plaquettes de frein dont la garniture doit être supérieure à 3 mm pour l’avant et 2 mm pour l’arrière.

Cela est moins compliqué qu’il n’y paraît et permet de savoir exactement s’il est temps ou non de changer vos plaquettes de frein.

Quels sont les signes d’usure de plaquettes de frein non changées ?

Si vous n’avez pas changé vos plaquettes de frein depuis longtemps, certains signes d’usure vont apparaître.

Si vous constatez l’un d’entre eux, n’attendez plus pour vous rendre chez le garagiste ou les changer vous-même.

Le premier signe d’usure facilement constatable est l’allumage d’un voyant sur votre tableau de bord.

En effet, la plupart des voitures récentes sont équipées d’un témoin d’usure sur les plaquettes de frein qui permet de signaler une usure trop importante de ces dernières.

Enfin, l’apparition de bruits inhabituels lorsque vous freinez ou d’une pédale molle sont révélateurs d’un souci sur vos plaquettes de frein.

Comment puis-je changer mes plaquettes de frein moi-même ?

Il est possible de changer ses plaquettes de frein soi-même lorsque l’on a quelques connaissances en mécanique.

Ainsi, pour remplacer vos plaquettes de frein, voici comment procéder :

  • Garez votre voiture sur un lieu plat et stable.
  • Commencez alors par déboulonner votre roue.
  • Montez ensuite votre voiture sur des chandelles à l’aide de votre cric.
  • Finissez alors de déboulonner votre roue, puis retirez-la.
  • Tournez le volant de façon à rendre votre étrier plus facile d’accès.
  • Appuyer alors sur le piston de l’étrier avec un serre-joint ou un tournevis.
  • Passez un tournevis entre les plaquettes de frein et le disque pour les décoller.
  • Vous pouvez alors soulever l’étrier et dégager vos plaquettes de frein.
  • Comparez-les aux nouvelles pour vous assurer que votre nouvel achat est compatible.
  • Nettoyez et graissez l’emplacement des plaquettes de frein sur l’étrier.
  • Installez vos nouvelles plaquettes de frein dans l’étrier.
  • Remettez l’étrier en place.
  • Remettez vos roues droites, puis installez de nouveau votre roue.
  • Appuyez plusieurs fois sur votre pédale de frein pour pomper le liquide hydraulique.

Comment mes plaquettes de frein peuvent-elles être recyclées ?

Les plaquettes de frein : un matériau d’intérêt

De quoi sont faites mes plaquettes de frein ?

Les plaquettes de frein sont divisées en deux parties distinctes.

La première, en acier, est en contact avec l’étrier : c’est le socle de vos plaquettes de frein.

Ce dernier est un matériau d’intérêt, car il peut être refondu et utilisé pour créer de nouvelles pièces.

La deuxième partie, quant à elle, se nomme garniture : c’est celle qui entre en contact du disque de frein et qui s’use à cause de la friction.

Cette dernière peut être faite de divers matériaux qui ne pas toujours recyclables et est donc souvent séparée du socle lors du recyclage.

Comment mes plaquettes de frein peuvent-elles être recyclées ?

Lorsque vos plaquettes de frein arrivent dans la benne des déchets ferreux, la première action consistera d’abord à séparer ce qui véritablement ferreux sur votre plaquette de frein du reste.

Ainsi, ce matériau va pouvoir être refondu et être vendu sous forme de bobines de fil.

Cela permet non seulement de revaloriser vos plaquettes de frein, mais aussi de faire un geste pour la planète.

En effet, le recyclage d’une tonne de métaux ferreux réduit l’émission de CO2 de 90% en comparaison avec la production industrielle classique du fer.

Où jeter mes vieilles plaquettes de frein ?

Vous pouvez jeter vos vieilles plaquettes de frein à la déchetterie.

Il faudra alors regarder attentivement la composition de vos plaquettes de frein : si elles sont vieilles, elles pourraient contenir de l’amiante et il convient alors de les mettre dans la benne des déchets dangereux.

Pour toute autre composition, elles peuvent-être mises dans la benne des déchets ferreux : le socle pourra ainsi être recyclé.