Combien ça coûte de remplacer des plaquettes de frein ?

Les plaquettes de frein sont des pièces devant être contrôlées régulièrement. Lorsqu’arrive le moment de les changer, on se demande souvent à combien va s’élever la facture. Combien coûte en moyenne le remplacement des plaquettes de frein ? Comment faire baisser la facture ?

Quelle est la constitution d’une plaquette de frein ?

Une plaquette de frein est l’une des pièces agissant au sein du système de freinage. Elle permet, en duo avec les disques de frein, de ralentir et de freiner votre véhicule. C’est l’énergie hydraulique au départ de votre pédale de frein qui agit pour actionner le système plaquettes / disques. Les plaquettes sont faites de différents matériaux plus ou moins onéreux. Elles sont également dotées d’une garniture qui s’usera au fil des freinages. C’est pourquoi vous devrez systématiquement changer vos plaquettes au bout d’un certain laps de temps.

Les types de plaquettes de frein

Il existe différents types de plaquettes : les dimensions et les formes diffèrent en fonction des marques.

Les matériaux principaux composant les plaquettes de frein sont les suivants :

  • Semi-métalliques : ces plaquettes sont composées de 65% de métaux mélangés à des matériaux organiques. Elles sont utilisées dans la plupart des véhicules de tourisme. Elles sont bon marché et durent longtemps. Si elles ne sont pas changées à temps, elles peuvent abimer les disques de frein.
  • À faible teneur en métal : ce type de plaquette possède plus de matière organique que de métal, elles sont performantes, mais plus chères que les semi-métalliques.
  • Organiques : les plaquettes organiques sont faites de carbone ou de kevlar. Elles sont plus silencieuses, plus écologiques, mais s’usent plus rapidement. Elles conviennent aux éco-conducteur (style de conduite tranquille et flexible).
  • Céramique : adaptées aux voitures performantes et sportives, ces plaquettes sont les plus chères du marché.

Les différentes catégories de plaquettes de frein :

  • Bas de gamme : ces plaquettes sont les moins chères du marché. Ce sont souvent des sous-marques. Elles ne sont pas toujours reconnues ni en règle avec les normes européennes. Elles sont polluantes, car produisent beaucoup de poussières et s’usent plus rapidement, à cause de matériaux médiocres.
  • Les plaquettes génériques : elles proposent un bon rapport qualité-prix, mais il n’est pas toujours simple de faire le tri et de reconnaitre les pièces de qualité. On les appelle aussi les « jobber ». En règle générale, un prix trop bas ne doit pas vous inspirer confiance.
  • Les plaquettes originales : ce sont les plaquettes haut de gamme, pour lesquelles on a la possibilité de vérifier l’origine des pièces et des matériaux. Ce sont celles que l’on recommande, pour leur sureté et leur durabilité. Elles sont reconnues par les assurances et sont garanties. Elles coûtent aussi plus cher.

Combien coûte le remplacement des plaquettes de frein ?

Pour rappel, votre voiture comporte normalement 8 plaquettes de frein (deux plaquettes par roues) si toutes vos roues sont équipées de frein à disque. Sachant que vous devez changer vos plaquettes par côté (avant ou arrière), nous faisons cette estimation pour 4 plaquettes. Par ailleurs, les jeux de plaquettes se vendent par pack de quatre pièces.

Les plaquettes de frein

Si vous changez les plaquettes avant ou arrière, vous en aurez en moyenne pour 100 euros pour une voiture citadine, et pour 220 euros pour une routière, pose comprise. Un pack de plaquettes coûte entre 40 et 100 euros en fonction du modèle, de la marque et des matériaux. Les prix de main d’œuvre varient entre les différents centres automobiles.

Si je dois changer en même temps les disques

En général, si vous devez en plus faire changer les disques, comptez environ 350 euros avec la pose.

Je fais aussi la vidange de liquide de frein

Dans ce cas, le garage vous facturera en moyenne 70 ou 90 euros en plus.

Est-ce que je peux réaliser moi-même le remplacement de mes plaquettes de frein ?

Bien qu’il soit fortement recommandé de faire réaliser cette opération par un professionnel, il n’est pas impossible de le faire vous-même. Vous devrez avoir des connaissances et compétences en mécanique. Changer les plaquettes de frein de son véhicule est une procédure méticuleuse. Vos freins assurent votre sécurité sur la route et changer des plaquettes de frein ne s’improvise pas.

Quand changer mes plaquettes de frein ?

Comment savoir si c’est le bon moment pour changer vos plaquettes ?

Commencez par consulter votre carnet d’entretien

C’est le carnet fourni par le constructeur lors de l’acquisition de votre véhicule. Un véhicule d’occasion doit toujours être accompagné de son cahier d’entretien. Vous y retrouvez toutes les informations relatives à votre véhicule et aux soins que vous devez régulièrement lui apporter. Vous pouvez y annoter les réparations et changements de pièce que vous avez effectués, la date et le kilométrage.

Si votre véhicule est équipé d’un voyant témoignant de l’usure des freins

Dans ce cas, vous pourrez vous y fier pour savoir quand changer vos plaquettes. Si votre voiture n’en est pas équipée, vous devrez contrôler vous-même vos pièces et le liquide de frein.

Qu’est-ce qui est recommandé ?

Il est conseillé de changer ses plaquettes tous les 20 000 à 30 000 kilomètres, pour les freins avant, si vous avez un style de conduite normal. Pas de conduite sportive et pas trop de freinages d’urgence, auquel cas ce sera plutôt tous les 10 000 kilomètres. Les freins arrière qui sont moins sollicités auront besoin d’être changé tous les 70 000 kilomètres. N’oubliez pas que des plaquettes de frein neuves devront être rodées pendant 500 à 1000 kilomètres.

Quels sont les indices de freins usés ?

Si vos freins sont trop usés, vous pourrez constater :

  • Des grincements ou bruits stridents lors du freinage
  • L’allongement de la distance de freinage
  • Tout comportement inhabituel de votre voiture doit vous alerter
  • La pédale de frein est molle
  • La voiture vibre lors du freinage
  • Le niveau de liquide de frein est bas ou baisse rapidement
  • Suite à un contrôle, l’épaisseur des plaquettes est inférieure à 2 mm.